L’Histoire de l’art est une discipline qui regroupe sous différents courants des écoles de peinture. Chaque époque possède généralement son courant de peinture. Ce dernier représente une période de l’Histoire particulière. Il est donc possible de connaître les années de création d’une œuvre en connaissant son mouvement de peinture.

Pour avoir un aperçu des différents mouvements de peinture de l’Histoire, il est important de les connaître : romantisme, néoclassicisme, réalisme ou encore surréalisme sont tous des mouvements particuliers de l’Histoire Française.

L’Histoire de l’art : une discipline indispensable dans la connaissance de la peinture

L’objectif de cette discipline est d’étudier les œuvres dans le contexte historique. Il faut alors se plonger à l’époque de sa réalisation pour comprendre le sens que l’œuvre prend à ce moment. Cela implique de comprendre pour chaque courant de peinture : les conditions de vie des artistes, les mouvements politiques de l’époque, les modes de vie du public.

Il faut donc connaître particulièrement bien l’Histoire Française pour réussir à faire une bonne analyse de l’œuvre.

Courant de peinture

Présentation des grands courants de l’Histoire de l’Art

Le courant de peinture Gothique

Ce mouvement arrive en Europe au XIIème siècle. La religion est à cette période à son apogée et elle renforce la réussite de ce courant picturale. L’inspiration des peintres provient de la Bible.

Les couleurs sont plutôt foncées et les seules touches de couleurs vives sont réservées aux nobles représentés sur les peintures. La particularité de ce courant est que les personnages n’ont pas d’expression sur leurs visages.

L’arrivée de la Renaissance en 1400

Les siècles suivants sont consacrés à ce style particulier. Ce mouvement démarre en 1400, au début de la Renaissance. Les mentalités évoluent, notamment avec la prise de Constantinople en 1453. La religion de l’époque – le christianisme – recule pour donner plus de place à l’Homme au sein des représentations picturales. Les personnages sacrés ne sont plus autant reproduits sur les peintures de l’époque.

Le courant de peinture Baroque

Après le courant maniérisme et le caravagisme, le baroque s’installe en Europe à partir de 1600. Ce mouvement confirme les libertés prises par les peintres durant les siècles et les courants précédents.

Ici, les couleurs sont très souvent utilisées et elles sont particulièrement vives. Le rose, le bleu ou encore le rouge sont présents sur la plupart des peintures de l’époque. L’éclairage est réalisé par touche, contrairement au courant de la Renaissance qui donne des toiles particulièrement sombres.

Le néoclassicisme à l’époque des Lumières

Ce courant est caractérisé par la volonté de revenir aux sources de l’art. Plusieurs toiles font référence à la Grèce et à l’Antiquité. Les peintres de l’époque rejettent le courant précédent du Rococo.

Ce style s’installe aussi du côté de l’architecture et de la sculpture. La société entière est alors impactée par ce nouveau mouvement.

Le romantisme ou l’art de l’évasion

Progressivement, le romantisme s’immisce en Europe au cours du XIXème. Ce courant de peinture s’exprime aussi dans plusieurs aspects de la société : littérature, sculpture ou encore politique. L’art se disperse dans toute la société.

L’objectif de ce courant : faire rêver son public. Le peintre cherche alors à s’évader et à exprimer ses états d’âme. Une toile illustre particulièrement bien ce mouvement. Elle est réalisée par David Friedrich Le Voyageur contemplant une mer de nuage.

Courant de peinture

Le réalisme des années 1848

Plusieurs années après le romantisme et le rêve, les peintres partent dans une toute autre logique : le mouvement réalisme.

Avec ce courant de peinture, les artistes représentent la vie des Français de l’époque. Il faut se situer sous la deuxième République et le Second Empire. Les peintres sont soucieux de représenter de manière très fidèle une réalité de vie. Ils ne veulent surtout pas idéaliser une situation. À la fin des années 1800 arrive le courant impressionniste. Il bouleverse les codes de la peinture de l’époque. Le but ici n’est pas de représenter des formes réelles, mais de créer des contours invisibles. Le sens est totalement absent de ce courant de peinture.

Les autres mouvements de peinture

Le cubisme représenté par Pablo Picasso se lance au début des années 1900. Le surréalisme a pour particularité de s’inspirer des théories psychanalytiques de Freud. Il est notamment porté par le peintre Dali.

Voici une liste non exhaustive des principaux mouvements de peinture dans l’Histoire de l’art. D’autres formes d’art s’installent en France et en Europe à partir du 20e siècle, notamment le Pop Art d’Andy Warhol.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *